dimanche 16 décembre 2012

The Yobs - Christmas Album [1980]


Je vous la fais courte aujourd'hui, je ne suis pas un fan, loin de là, des albums de nowell, mais je fais la suite des échanges sur le post de Toorsch . Chose promise, chose due et joyeux Noël.

The Yobs. Un nom qui ressemble à un hoquet mal contenu après la troisième pinte de bière. D'ailleurs c'est peut-être dans ces conditions qu'est née l'idée de ces chants de Noël. Parce que The Yobs c'est en fait The Boys, groupe punk anglais de la première vague, la vraie, qui n'a laissé qu'une petite trace dans l'histoire. Si petite que personne n'a eu l'idée d'en parler chez Wikisaitout français. Pourtant si vous interrogez le Whiskypedia british vous verrez que certains membres avaient d'abord joué au sein des London SS, premier groupe de Mick Jones, qu'ils ont tourné un peu en première partie de John Cale, puis des Ramones et que depuis la fin des 90's ils se réunissent de temps à autres pour quelques concerts. Hé oui, étant jeunes ils avaient oublié de cotiser pour leur retraite, il faut bien qu'ils s'en occupent maintenant.

Et donc en marge de leur quatre albums studio de 77 à 81, nos garnements décident de détourner des chants de noël et des comptines, de façon souvent sexuellement orientées (voir plus bas). Et pour ne pas entacher la pureté du nom du groupe avec des débauches de textes licencieux, ils décident de le transformer en inversant deux lettres. Les anglophones auront noter l'astuce.

Voilà donc ce Christmas Album qui n'a révolutionné ni la musique ni le génocide des dindes, juste anecdotique et amusant. Je ne résiste pas à vous proposer les paroles de ce grand moment de poésie qu'est C.H.R.I.S.T.M.A.S. Comme je l'ai dit d'entrée c'est court, mais on ne va pas faire Noël là-dessus non plus.

"c" is for your little clit when i go down beneath.
"h" is for your pubic hair that sticks between my teeth.
"r" is for your rectum, that "i" fuck with my dick.
christmas comes but once a year and makes me fucking sick.
"s" is for your shitty asshole, clinkers 'round your bum,
"t" is for your massive tits that make me want to cum.
"m" is for masturbation, when you're not here with me.
"a" is for the agony of catching your vd.
"s" is for the syphilis that rots away my prick,
christmas comes but once a year and makes me fucking sick.
"s" is for the syphilis that rots away my ding-dong merrily along,
the chapel bells are ringing. ding-dong merrily along,
my fucking balls are swinging.
whoa, whoa whoa whoa, whoa whoa whoa,
whoa whoa whoa, whoa, whoa whoa....
the chapel bells are ringing. (more whoa's)
...my fucking balls are swinging!

01 - Rub A Dum Dum;
02 - The Ballad Of The Warrington;
03- Another Christmas
04 -Doggy
05 - Jingle Bells
06 - Auld Lang Syne
07 - Silent Night
08 - Silver Bells
09 - C.H.R.I.S.T.M.A.S / Gloria
10 - 12 Days Of Christmas
11 - White Christmas / We Wish You A Merry Christmas;
12 - May The Good Lord Bless And Keep You.

Essayez cerumen.

8 commentaires:

Le Club Des Mangeurs De Disques a dit…

Hello Till,
N'étant fan ni de chants de Noël ni de grosses plaisanteries, je vais peut-être m'épargner celui-ci! Désolé,
Jimmy

devant a dit…

Haaa cette bonne vieille vulgarité qui attire comme la mouche attire le miel (contrairement aux idées reçues)
""a" is for the agony of catching your vd." Celui ci je ne l'ai pas compris, le reste est assez Père Vert, l'ancienne couleur du Père Noël avant qu'il n'entende ces chansons :-))

Till a dit…

@Jimmy : je comprends ton point de vue. Personnellement je déteste Noël ,les chants qui vont avec et le Père Coca-Cola. Je n'écoute pas ce disque très souvent mais je trouve quand même le détournement amusant. Mais je le disais c'est très mineur et facilement oubliable.

@Devant : J'aime bien la mouche qui attire le miel, très approprié pour ce blog.
Catching your VD = catching your venereal disease

Le Club Des Mangeurs De Disques a dit…

Tiens, par contre, je possède une compile Coca-Cola qui est marrante!
Jimmy

Till a dit…

Hum...a priori la mention Coca-Cola devrait me faire fuir. Mais on ne peut pas vivre qu'avec des a priori...

Toorsch a dit…

Super chronique pour un disque que je vais tenté de me dégoter...

Merci en tout cas pour cette découverte, car je n'avais jusqu’à présent pas eu vent de ce projet.

Till a dit…

Hello Toorsch

En attendant de le dégotter - ça ne va pas être simple, je ne pense qu'on le trouve facilement dans le commerce - tu as un lien derrière l'image pour te faire une idée.

Toorsch a dit…

Ok merci l'ami